Back to California : La cueillette des stickers

juillet 26th, 20127:12 @

0


Back to California : La cueillette des stickers

Chers lecteurs, bonjour ! Continuons ce périple en léger différé de trois mois aux Etats-Unis d’Amérique avec un sujet incontournable :

Et oui, les rues de San Francisco 1, pardi ! Parce que je peux vous dire que j’ai bouffé du kilomètre pendant ce séjour, et ce en dépit d’un genou en morceaux, consécutif au programme commando concocté par l’ami Franck du côté du Big Sur. Et qui me permit de réaliser le rêve de ma vie : voir des loutres de mer. Mais ceci est une autre histoire. 2.

SF Sticker 2 – Enor

Arpentant le bitume, bravant le vent et des côtes au pourcentage insensé, tel un Jean-Pierre Narcy à la recherche du scoop, mon oeil s’arrêtait sur chaque rectangle blanc maculé de traits de feutre.

Perso j’aurai pas confiance de me garer là. C’est le barrel roll assuré.

Des stickers comme disent les jeunes. Un truc qui pousse comme le lierre sur les équipements publics et qui vous fait pousser un “oh !” plein d’enthousiasme quand vous en trouvez un pas trop mal branlé 3.

SF sticker 6 – Girl

C’est donc muni – occasion rare – d’un appareil photo que pu garder le témoignage de leur présence. Mais, de retour en mon futur-ex-logis, la pulsion a repris le dessus. Petit flou, cadrage foiré, usure du temps sur les stickers : il fallait redonner un coup de neuf à tout ca. Direction donc la machine à vectoriser 4.

SF Sticker 1 – Nart

C’est donc, sous vos yeux ébahis, qu’il est ainsi possible admirer ces oeuvres à la durée de vie aléatoire. En espérant que, vous aussi, vous poussiez un “oh !” d’enthousiasme à la vue de cette récolte urbaine, rapportée par votre serviteur. Et bien entendu, pour voir le reste, c’est par ici.

En vous remerciant, bonsoir.

Texte et dessins : Gwen (ainsi qu’Enor DWT, Nart et des talentueux inconnus de Frisco)

Y en a d’autres qui font moins sourire. Mais qui valent le coup d’être retenus dans un coin de la tête.

 

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. celui qui me dit « Le timbre de la mort » se prend une baffe
  2. Et hop, j’alpague déjà le lecteur en prévision d’un article spécial bwitologie !
  3. Et qui vous fera maudire cet artiste anonyme plus talentueux que vous après coup
  4. Composée d’un main, d’un ordinateur et d’une tablette graphique et nécéssitant un nombre d’heures indécent à s’user les yeux