Back to California : Modesto, mon amour

Chers lecteurs, bonjour ! Je vous évite cette fois les dégoulinantes excuses sur la parution chaotique d’articles, car cela risque de devenir lassant à force. Mais que voulez-vous, entre lancer un magazine, devenir un artiste total et se refaire l’intégrale des films de Pierre Richard avec mon confrère Youen, ca laisse peu de temps pour le prix Pulitzer ! Et surtout j’ai trouvé une super idée qui va m’occuper une partie de cet été (pourri) : causer un peu de ce trip en Californie, qui m’avait déjà éloigné de vous plusieurs semaines. Certains objecteront que faire ça deux mois après, c’est un peu du foutage de gueule. Ce à quoi je répondrai que c’est justement tout le principe et l’intérêt de la chose [ref]Me donnant ainsi une excuse pour toute faite afin d’avoir pris tant de temps pour me lancer[/ref] ! Deux mois après, que reste t-il en effet de ce voyage ? Quelles images, quels moments mon cerveau a t-il choisi de garder imprimés ? Aussi débutons cette expérience unique de compte-rendu différé dans le temps par ma visite de Modesto, et ma rencontre avec un chic type : Warren Strokes. Zou !

8 juillet 2012

Mème pas mal : Comically Vintage

Dessiner tous les jours est un sacerdoce. Le corps soumis aux contraintes du travail sur ordinateur, la nécessité de trouver de la musique adéquate pour maintenir la motivation. Une horreur. Mais le pire reste encore de trouver quoi dessiner. Bien sûr j’ai celles qui me sortent de la tête quand je suis coincé dans une pièce avec des gens [ref]Le dessin, qui permet de fixer autre chose que les gens, est un très bon moyen d’éviter d’avoir à causer.[/ref], mais, comme ces occasions sont de plus en plus rares en ce moment, le stock s’épuise. Il faut alors y remédier par l’exploration des internets. A la recherche de l’image que je pourrai m’amuser à plagier restaurer pendant de longues heures au coin du feu. Et voici qu’après avoir fait le tour du chouette site Women Snakes and Stalkers ou récolté quelques dessins de Kirby, je suis tombé il y a peu sur Comically vintage. Et depuis je suis accro.

13 janvier 2012

Cléopâtre : la rêverie animée de Tezuka

Le lecteur fidèle le sait probablement déjà, mais la découverte (tardive) de l’oeuvre de Tezuka fut une magnifique claque dans la figure pour votre serviteur. Ce type est un génie, de la stature d’un Leonard de Vinci, point barre. J’essaie depuis de rattraper mes lacunes en découvrant son oeuvre gigantesque et voici qu’il y a peu, en parcourant les internettes, je suis tombé sur son adaptation très personnelle de l’histoire de Cléopâtre (Alias Kureopatora en japonais). Deuxième film de la trilogie Animerama, pionnière de l’animation pour adulte au Japon, l’oeuvre de Tezuka et Yamamoto est déconcertante, drôle, crue, poétique. Et bordélique. Aussi avait elle tout pour trôner en ces lieux. Sautons donc dans la DeLorean et direction l’Antiquité sauce wasabi. Banzaï !

23 novembre 2011

Mème pas mal : Jack Kirby

Même pas mal consacré cette semaine à un dessinateur que j’adore : Jack Kirby. Le papa, avec Stan Lee, de super-héros aussi célèbres que Hulk, Iron Man, Thor, Les Quatre Fantastiques, les X-Men, et j’en passe. Ma connaissance du bonhomme était limitée par rapport mes autres dieux que sont Gotlib (qui devrait avoir un ptit hommage sur ce blog bientot) ou Franquin, je serai cependant bref. mais ca tombe bien, c’est l’esprit de cette rubrique.

27 octobre 2011

Mème pas mal : Toypedia

Un petit article en passant, histoire de profiter enfin de l’oisiveté qui sied si bien au demandeur d’emploi. Et éviter que mon confrère John Malback ne prenne toute la place sur Centrifugue. Et quoi de mieux que de vous entretenir d’un des (nombreux) sites que je suis avec amour : Toypedia. Le royaume des figurines en plastique à deux sous, des cartes à collectionner et autres goodies.

13 octobre 2011

L’odyssée numérique d’un assoiffé d’images : la restauration d’art

Nous avions perdu la trace du Roux errant voici quelques temps. Aux dernières nouvelles il en était à recenser les sources sonores présentes sur les internettes. Mais voila qu’une missive, remise ce matin par cavalier du Pony Express, nous en apprend un peu plus sur son périple. Les oreilles martyrisées par les genres musicaux les plus improbables, celui-ci a décidé de ruiner cette fois ses rétines dans une quête tout aussi épique : restaurer des oeuvres d’art. Une noble entreprise que je vous laisse découvrir en publiant l’intégralité de ce courrier.

12 mai 2011

Mème pas mal : Women, snakes and stalkers

C’est l’histoire d’un type qui tombe sur un blog étrange. Etrange par son nom déja : Women, Snakes and Stalkers (Des femmes, des serpents et des admirateurs). Et étrange par son contenu : des photos de couvertures de livres iraniens et indiens issus de la bibliothèque Regenstein, à l’Université de Chicago. Mais comme le créateur du blog ne sait pas lire ces langues, il trouve un nom encore plus étrange à chaque couverture.

15 février 2011