La broderie est un sport de combat

Chers lecteurs de ce site, et autres égarés des internets, bonjour ! C’est la rentrée et je n’ai plus l’excuse estivale pour reculer sans cesse l’écriture d’un nouveau billet. Goddamnit to hell ! Heureusement, j’ai toujours la solution de vous proposer une aventure aussi épique que la séance de diapos post voyage en Crète, à savoir vous entretenir d’un fabuleux hobby qui m’a occupé ces derniers mois : la broderie !

9 septembre 2013

Expo : Un artiste total en route vers la capitale

Merveilleux lecteurs de ce blog, bonjour ! J’ose à peine regarder depuis quand je n’ai pas pondu un billet original par ici, mais que voulez vous, ca m’arrive d’avoir du travail ces derniers temps. Pour les rares qui suivent, le journaliste total a muté en artiste total et, après plusieurs mois d’échafaudage, je peux désormais vous révéler mon nouveau plan grandiose : une expo à Paris de mes petits mickeys en juillet !

27 juin 2013

Le dessin du jour : Vous avez un motif ?

Superbes lecteurs de Centrifugue, bonjour à vous ! Toujours plus ou moins la panne sèche niveau journalisme total (même si je n’irais pas encore à dire, comme Steven, que c’est totalement con) mais, comme je suis une personne à l’éthique irréprochable, je me décide à pianoter cet après-midi, histoire de vous donner des nouvelles. Car l’apathie apparente de ce site cache en effet l’ébullition de ma galerie Flickr, bien planquée dans la colonne de droite. Je continue en effet de faire mumuse et d’appuyer sur tous les boutons d’Illustrator. Et, il y a quelques semaines de cela, j’ai même découvert de fantabuleuses possibilités pour satisfaire mon dessin compulsif. Mais je détaillerai tout ca dans le prochain paragraphe

7 mars 2013

« Tout est lié ! » ou De la mutation de Centrifugue

Les lecteurs attentifs de ce blog auront remarqué que, depuis quelques semaines, je n’hésite pas à quérir l’aide d’éléments extérieurs pour publier des articles. Dernier exemple en date, le Professeur Graznok, titulaire d’une chaire de bwitologie, qui reviendra à l’occasion nous présenter des bêtes étranges mais ô combien passionnantes.
Et les lecteur attentifs, mais à l’esprit mal tourné, de se dire que c’est une fabuleuse idée de ma part pour en faire encore moins. En quoi ils n’auraient pas tort. Car faire bosser les autres à sa place est une joie sans cesse renouvelée.
Mais leur vision serait incomplète. Cette absence (toute relative) n’était en effet due qu’à l’absorption de mon esprit et de mon énergie créative dans un projet nouveau : une galerie d’images démentielles.

6 décembre 2012

De la subsistance de l’artiste total en milieu hostile

Fidèles et nombreux lecteurs de Centrifugue, bonjour ! Après une époustouflante démonstration de journalisme total collaboratif la semaine dernière, revenons aujourd’hui à des considérations tout aussi essentielles et qui constituent le fil rouge depuis ce début d’année, à savoir mes pérégrinations hallucinées dans le monde de l’Art, en quête de reconnaissance (sonnante et trébuchante si possible). Je vous laisse le temps de reprendre votre souffle après cette phrase et on se retrouve au paragraphe suivant.

16 novembre 2012

Le dessin du jour : l’autorestauration

Avouez que ce n’est pas banal, chers lecteurs : voila quelques mois, j’avais créé cette rubrique du dessin du jour. Mais, pour une raison qui m’échappe encore, elle se retrouvait un peu à l’abandon. Un comble pour celui qui n’a de cesse d’aligner dessin sur dessin ! C’est donc plein de détermination que je m’apprête à relancer la machine avec un papier consacré à rien moins que l’autorestauration.

16 août 2012

Back to California : Modesto, mon amour

Chers lecteurs, bonjour ! Je vous évite cette fois les dégoulinantes excuses sur la parution chaotique d’articles, car cela risque de devenir lassant à force. Mais que voulez-vous, entre lancer un magazine, devenir un artiste total et se refaire l’intégrale des films de Pierre Richard avec mon confrère Youen, ca laisse peu de temps pour le prix Pulitzer ! Et surtout j’ai trouvé une super idée qui va m’occuper une partie de cet été (pourri) : causer un peu de ce trip en Californie, qui m’avait déjà éloigné de vous plusieurs semaines. Certains objecteront que faire ça deux mois après, c’est un peu du foutage de gueule. Ce à quoi je répondrai que c’est justement tout le principe et l’intérêt de la chose [ref]Me donnant ainsi une excuse pour toute faite afin d’avoir pris tant de temps pour me lancer[/ref] ! Deux mois après, que reste t-il en effet de ce voyage ? Quelles images, quels moments mon cerveau a t-il choisi de garder imprimés ? Aussi débutons cette expérience unique de compte-rendu différé dans le temps par ma visite de Modesto, et ma rencontre avec un chic type : Warren Strokes. Zou !

8 juillet 2012

Mon oncle d’Amérique

Mes enfants, bonjour ! Pas loin d’un mois que je vous avais laissés en plan, orphelins, pour m’en aller du côté de San Francisco. Je ne vous infligerai cependant pas d’éprouvante séance diapo aujourd’hui, ni même de sujet pointu sur le breakcore yougoslave ou le metal ougandais, ou encore moins une ode à Jean-Pierre Marielle. Non, là, je dois avouer, j’ai rien préparé du tout. Pas de recherches sans fin sur les internets ni d’illustrations adéquates. Même pas une vague idée de ce dont j’allais parler en commençant ce paragraphe. Rien. Nada. Nothing.

27 mai 2012