All Go No Slow : la voix des fans de punk-hardcore

Tous les dimanches depuis maintenant 5 ans, Mike, un fan américain de punk-hardcore, distille sur Internet son émission de radio faite à la maison : All Go No Slow. Soit désormais plus de 185 épisodes d’environ 45 mn dévolus à ce genre musical peu médiatisé mais qui, depuis plus de 30 ans, résiste à l’oubli et se reinvente constamment grâce à la passion qui anime des amateurs. Rencontre. (NDR : les phrases entre crochets dans l’interview ont été rajoutées dans un but d’explication et/ou de précision)

24 octobre 2011

Le (tout) petit guide de la musique indienne

Si le précédent guide sur le trip-hop pouvait aider un tant soit peu à cerner ce courant musical, en faire de même pour la musique indienne est un pari perdu d’avance. Entre la production pléthorique de Bollywood et la tradition musicale multiséculaire, autant résumer la musique classique sur un post-it. Mais comme votre serviteur aime les causes perdues, voici tout de même quelques sites et artistes qui vous permettront de découvrir un peu mieux cette musique.

19 octobre 2011

Bong-Ra – Drumcorps : les chevelus du breakcore

Si les expérimentations électro-rock ne sont pas nouvelles (le courant indus qui a débuté dans les années 80 par exemple) deux DJ, Bong-Ra et Drumcorps, se sont lancés dans une aventure originale : apporter la puissance, la lourdeur et la rage du hardcore et du métal dans la musique électronique en utilisant un de ses sous-genre, le breakcore. Décoiffant.

12 octobre 2011

Grunge, le son de la génération X (1985-1995) : les influences musicales

Deuxième partie de la chronique consacrée au grunge lancée cet été et, chers lecteurs de Centrifugue, place cette fois aux influences musicales qui ont sculpté ce mouvement plein de rage, de desespoir et de bière tiède. Mais je laisse ma place à mon estimé confrère Croquemart, aka Ston3r, qui a prouvé ces dons de guide à l’oreille perçante et aux phrases délicatement chantournées. Allez hop, je m’efface, et place au spécialiste.

21 septembre 2011

Le petit guide internet du trip hop

Petite incartade aux pilonnages de fûts et autres riffs dévastateurs, place est donnée dans cet article à un courant beaucoup plus calme et planant : le trip-hop. Né dans les années 90 dans la région de Bristol, ce style, inspiré du hip hop mais prônant l’éclectisme, s’est fait connaître par des groupes comme Tricky, DJ Cam, Massive Attack ou Portishead. Pas question cependant de dresser ici un historique détaillé du mouvement mais plutôt de faciliter la découverte de ce style en compilant les liens les plus intéressants sur la Toile.

20 septembre 2011

Amen break : six secondes révolutionnaires

Contrairement aux habitudes, le sujet de ce papier ne concerne pas directement un groupe ou un artiste mais un son, le Amen break. Ce sample de batterie, tiré du morceauAmen Brother des Winston Brothers (photo), est en effet devenu l’un des extraits les plus utilisés, à l’image du beat disco créé par Cerrone. Repris d’abord par le mouvement hip-hop dans les années 80, le Amen break est par la suite devenu un des piliers de la drum’n bass et de la jungle.

24 août 2011

Mème pas mal : le BBQcore

Note de Gwen : non comptant d’être un codeur hors pair et un fin amateur de comics, l’ami Franck peut également se targuer d’être le roi du barbecue. Et dans son magnanimité, il a accepté de nous dévoiler son secret pour une soirée réussie : la playlist BBQcore. Let’s burn !

8 août 2011