Chaos graphique sur toile ou de la mutation de Centrifugue bis

décembre 20th, 20102:46 @

0


Chaos graphique sur toile ou de la mutation de Centrifugue bis

Encore une mutation pour Centrifugue 1 avec désormais une boutique en ligne sur le site Repro-tableaux ! A vous la joie de pouvoir afficher chez vous mes créations graphiques bariolées. De spéculer sur ma future côte d’artiste maudit emporté trop jeune par la démence. Ou simplement, si vous trouvez ca horrible, de trouver le parfait cadeau de dernière minute pour votre belle-mère ou autre personne que vous ne pouvez pas encadrer 2 Et pour en savoir un peu plus, suivez le guide.

Cela faisait un moment que je voulais vous parler de ce projet de boutique en ligne. Mais j’attendais le bon moment, le projet se construisant assez doucement. La faute à mon poil dans la main légendaire et au devoir d’informer qui m’habitait. Comment pouvais-je faire passer en premier ma petite personne alors que je me devais de fournir à mes lecteurs 3  des clés aussi essentielles à la compréhension du monde que le bizaaarcore, le carcajou ou Bill Murray ?

Tout simplement en laissant quelqu’un d’autre s’en occuper 4. Et ce quelqu’un n’est autre que Jean-Gérard Anfossi, propriétaire du site Repro-tableaux et blogueur, qui m’a fait l’insigne honneur de m’interviewer pour présenter mes petits mickeys à la face d’un monde incrédule. Vous saurez donc tout 5 sur ma vision de l’art, mon ego surdimensionné ou mon incompétence en marketing.

Note : Bien que je vous recommande d’aller lire l’interview sur le blog de Repro-tableaux, je ne peux résister à vous en livrer une version en accord avec le secrétaire de rédaction à tendances fascistes qui sommeille en moi :

Voici une interview d’un artiste nouvellement ajouté au catalogue de Repro-tableaux.com. Il s’agit d’un journaliste qui fait de l’art par passion et cherche à se faire connaître et développer ses ventes grâce à internet. Voyons comment il compte s’y prendre …

Gwendal, pouvez-vous présenter votre activité d’artiste et faire une biographie en quelques lignes ? Quelles sont vos inspirations pour la création ?

Bonjour à vous et à vos lecteurs tout d’abord. Je m’appelle Gwendal et je travaille dans le journalisme. Je suis titulaire d’une maitrise d’histoire contemporaine et diplômé de l’école de journalisme de Strasbourg.

Le dessin est donc pour moi avant tout un hobby. Je dessine depuis que je suis enfant mais c’est véritablement à partir de 17-18 ans que je m’y suis investi. Notamment en réalisant, environ tous les deux ans, ce que j’appelle des “grands dessins”, qui regroupent des centaines de dessins, fruits de mes heures à gribouiller dans les marges de mes cahiers.

Les grands dessins se sont complexifiés d’année en année, jusqu’au dernier en date : le gigadessin (disponible sur votre site) qui fait environ 2 m de large sur un mètre de hauteur. Ces projets sont, en toute modestie, un travail similaire à ce que font les Beastie Boys. A savoir mixer des éléments graphiques piochés à droite et à gauche et les incorporer à mes créations pour aboutir à une oeuvre originale.

Après avoir débuté à l’encre de Chine et à la peinture acrylique, je travaille désormais sur ordinateur, en vectoriel. Ce qui me permet d’avoir un trait et un aplat de couleur parfait pour mon style.

Au niveau des inspirations, celles-ci sont vraiment très larges et mes grands dessins en sont justement truffées. Cependant, pour donner une idée à vos lecteurs, les principales sont Gotlib pour l’humour, Philippe Druillet pour le goût du détail, Fred pour le côté absurdo-poétique, Keith Haring et l’art sud américain (inca, maya, aztèque) pour le trait et la couleur et enfin Basquiat et la musique punk, pour l’impact.

Comment utilisez-vous l’internet pour la promotion et la vente de vos créations ? Comment faites-vous pour vous faire connaître sur l’internet ?

Je dispose d’une galerie sur le site Flickr afin d’exposer mes dessins mais, à part des impressions pour des amis, c’est la première fois que je me lance dans la vente en créant ma galerie sur votre site. C’est tout donc tout nouveau pour moi. Intimidant mais enthousiasmant :)

Etes-vous satisfait des retours de votre présence sur l’internet ? En terme de vente ? En terme d’interaction avec vos clients ?

Difficile de vous répondre pour l’instant (j’attends encore ma première vente :) ) mais j’espère pouvoir vous en dire plus dans quelques mois.

Avez-vous une stratégie de communication en fonction des plateformes utilisées (blog, page facebook, compte twitter etc) ?

Pas de grande stratégie pour l’instant. De nature timide, “me vendre” n’est pas vraiment mon fort. Cependant la création de ma galerie chez vous entre, si j’ose dire, dans un plus grand ensemble.

En parallèle à mon travail alimentaire de journaliste, je travaille en effet sur Centrifugue, mon blog personnel, qui centralise tous mes projets : articles (sur la musique, le cinéma ou les animaux), dessins via ma galerie Flickr, veille info grâce à mon flux RSS, documentation et ressources via mon compte Delicious edit : et ma galerie d’images démentielles. Et donc désormais ma galerie, qui fera l’objet d’un prochain article :) 6

En quoi votre approche marketing et commerciale est / vous semble / voudrait être innovante ?
D’un point de vue strictement marketing, je ne pense pas être très original pour l’instant. Mais comme mentionné précédemment, Internet me permet de relier tous mes centres d’intéret via mon blog et à ce titre je trouve ca passionnant :)

Avez-vous déjà songé à vendre des reproductions de vos tableaux avant d’être en contact avec Repro-tableaux.com ? Qu’attendez-vous de la collaboration avec Repro-tableaux.com ?

Cela fait quelques années que j’y pensais. J’ai fait le tour des sites qui proposaient un service de reproduction et je suis tombé assez rapidement sur le vôtre. Les principaux intérets que j’y vois sont assez simples : un contact rapide avec les gérants de Repro-tableaux, la qualité et la variété des types d’impression proposés et la technique d’impression qui ne dénaturera pas les reproductions (Je travaille en effet en RVB, spectre de couleur difficile à reproduire sur des imprimantes classiques en CMJ). Quant à mes attentes, une première vente serait déja un bon départ. En espèrant qu’elle soit suivie d’autres ! :)

NDLR : Merci à Gwendal pour cette interview. J’espère qu’il vendra beaucoup de tableaux et de reproductions.

Hop la, ma pulsion étant assouvie, je peux aller vaquer à d’autres occupations, comme un prochain guide sur Joe Dante. Pour ceux qui seraient intéressés par mes grands dessins en vente, vous pouvez les voir en grand format sur ma galerie Flickr. Et n’oubliez pas, un de mes tableaux acheté, c’est moins de travail bassement alimentaire pour moi  et donc plus de temps pour me consacrer à votre éveil personnel. Alors pensez à vous en pensant à moi 7 !

En vous remerciant.

Texte : Gwendal et interview par Jean-Gérard Anfossi

Dessins : Gwendal


Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. A ce rythme là, ce blog va finir par ressembler à un enfant du Chaos… :)
  2. Quel jeu de mot (pourri)! – Pour ma défense, je plaiderai qu’en tout journaliste sommeille un humoriste pas drôle. Merci monsieur le juge pour votre clémence.-
  3. Toujours aussi peu nombreux – quoique ca s’améliore un peu – mais de qualité !
  4. Si c’est pas de la fourberie ca…
  5. Y compris mon nom de famille qui achèvera de vous convaincre de mes origines amérindiennes
  6. Merveilleuse mise en abyme
  7. Ou au moins à mon portefeuille