Discordianisme : article graphique, le retour de la vengeance

janvier 9th, 20124:49 @

5


Discordianisme : article graphique, le retour de la vengeance

Mes amis et cher lecteurs, laissez moi tout d’abord vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Bonheur, prospérité et allocations chomage à tous ! Mais coupons court à ces effusions de fraternité et penchons-nous plutôt sur le nouveau défi herculéen qu’a relevé votre serviteur en ce début 2012. A peine remis d’un reveillon où il a fait brûler le dancefloor, celui-ci a sué sang et eau sur un nouvel article graphique dont il a le secret et consacré à une religion qui, chose exceptionnelle, trouve grâce à ses yeux : le discordianisme. Fnord !

Vous devriez me connaître depuis le temps mais, tout comme mon article sur le repack de VHS ou mon interview de Tagada Jones, l’idée d’un article consacré au discordianisme, découvert grâce à mon estimé ami Az, me trottait dans la tête depuis des années. Cependant, face au bordel organisé qui caractérise cette religion, je butais systématiquement sur la façon dont je me devais d’aborder le sujet.

La solution se trouvait pourtant devant mes yeux, telle La lettre volée d’Edgar Allan Poe. “Un bordel organisé… Mais c’est ce que je fais pour mes grands dessins, palsembleu !” Et fort de mon expérience similaire sur Bad Brains, je savais que le défi pouvait être relevé.

discordianmindmap

Cliquez sur l’image pour voir le dessin article en grand sur ma galerie Flickr

Après avoir fait un travail de journaliste total, compulsant anciens grimoires et documents apocryphes et prenant frénétiquement quantités de notes, il fallait passer à l’action. Une vingtaine de dessins plus tard et quelques dizièmes en moins, je pouvais composer mon oeuvre.

Et ce fut un bordel pour l’organiser… Car rendez-vous compte, j’avais des contraintes ! Sachez en effet que ce travail, pour une fois, servira une plus grande cause que ce modeste site. Et qu’il devrait etre, un jour, ajouté au sein d’un magazine auquel j’ai le bon goût de participer à sa création. Il me fallait donc faire avec les limites inhérentes au papier, et me caler sur une modeste page A4 tout en prenant en compte la lisibilité du texte. Sans compter sur les remarques pertinentes de mes confrères du genre “T’as pensé à la pliure ?” ou “Et tu mets ou le numéro de page ?”, « Tiens, il manque un accent et t’as fait une faute là« , j’en passe et des meilleures. Comme s’il fallait faire ca bien…

C’est donc avec une joie sans commune mesure que je ponds cet article et vous présente en avant première mon travail. Car c’est mon site, et je fais ce que je veux ici. Mouahahaha.

Et pour consulter dans les meilleures conditions cette nouvelle démonstration de journalisme total, et en admirer les étapes de fabrication, direction ma galerie Flickr.

Sur ce, veuillez croire, Madame, Monsieur, en l’expression des mes sentiments distingués, et encore une fois, une très bonne année à tous.

Texte, dessin : Gwen

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :