Frank Zappa : le petit guide internet

Après avoir débuté d’une manière illogique, suivons cette fois la façon la plus logique pour tenter de cerner le sieur Frank Zappa : le guide.  Pour ce qui est de sa vie et de son oeuvre, point par point, vous savez déjà où vous rendre. Aussi je m’attacherai ici à vous présenter une liste de sites et autres blogs sélectionnés, avec amour, en fonction de leur intérêt.

Zappa en gros

Commençons par la référence anglophone avec Kill Ugly Radio. Articles, galerie Flickr, discographie, liste des bootlegs, vous avez de quoi faire. Je vous conseille d’ailleurs de jeter un coup d’oreille sur la section mix qui propose des dizaines de morceaux et, pour les plus passionnés, faites un tour sur le wiki du site : Zappa Wiki Jawaka. Une vraie mine d’or.

Parmi les sites généralistes sur Zappa, vous pouvez bien sûr vous rendre sur le site officiel ou sur Planet Zappa. Un blog également à mentionner : Frank Zappa’s Revenge, avec son lot de chroniques.

Que les anglophobes se rassurent, de très bon sites en français existent. Coup de coeur personnel, la page de Djouls sur Zappa est très bien faite et vous permettra de choisir au mieux vos premiers albums. Mais faites également un tour sur le site Frank Zappa in France ou celui de Fred Unzel qui offrent de nombreux articles, interviews, photos et vidéos.

Pour les fanas
Les plus fondus du moustachu peuvent se rendre sur la page de United Mutations qui, malgré son aspect rigide, s’avère très riche.

Si vous souhaitez vous pencher sur son univers décalé, rendez vous sur Zappa Analysis qui propose des  explications détaillées sur les paroles et les nombreuses références qui s’entrecroisent dans les albums.

Autre angle d’attaque, plutot original : la philosophie, et en particulier celle de Gilles Deleuze. Trois articles sont lisibles sur Z comme Zappa. Etonnant, et un peu ardu, mais passionnant.

Rencontrer des adorateurs
Pour partager votre amour de Zappa, le site officiel propose un forum mais Zappateers offre plus de sections de discussions, notamment sur les ressources audio et vidéo.

Lire
L’autobiographie Zappa par Zappa est disponible en français et elle reste le moyen le plus abordable pour apprécier le talent et l’humour du bonhomme. Mais vous pouvez également vous tourner vers les ouvrages de deux spécialistes français, Guy Darol (et son très bon site) et Christophe Delbrouk : Frank Zappa de Z à A et Frank Zappa et l’Amérique parfaite 1.

A conseiller sinon sur la Toile, une  entrevue avec Jean-Sébastien Marsan sur Radio Canada, à propos de son livre Le Petit Wazoo : initiation rapide, efficace et sans douleur à l’oeuvre de Frank Zappa et le blog Zappa, les mots bruyants qui, bien qu’inactif depuis 2008, propose de nombreux extraits et citations. Pour les anglophones, je vous conseille également d’écouter quelques interviews audio sur Kill Ugly Radio.

Ecouter
Si l’on excepte Youtube et autres Lastfm, il y a bizaremment peu de choses à se mettre sous la dent. Quelques morceaux grâce au blog Bandana Blues, mais c’est peu. Reste heureusement un podcast, déniché sur le site du magasin Reserve, spécialisé dans la musique et la culture populaire, et consacré aux premiers travaux de Zappa, de 59 à 69. Une perle à écouter ici. Pour le reste, il faudra se rendre chez votre disquaire le plus proche.

Texte : Gwendal

Illustration : fresque chronologique de Ward Shelley (à voir en grand ici)

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Vous pouvez retrouver leurs autres ouvrages ici et

16 Replies to “Frank Zappa : le petit guide internet

  1. Bonjour Gwendal,
    Bravo pour ces articles bien documentés et personnels… J’avais vu 200 Motels quand c’était sorti et, sans doute aveuglé d’admiration, je m’étais plutôt bien marré.
    J’ai trouvé à Londres un triple vinyl dont j’ignorais l’existence. Il s’appelle « The tortures stops for you », c’est un concert à Berlin en février 78 avec une grande partie des morceaux de Roxy & Elswere et une longue version de The Little House I Used to Live In. Le disque a été édité en 2008 chez Dandelion Rcds.Pas mal du tout.
    Amitiés
    ZF (et ce n’est pas un hasard)

  2. Bien le bonjour Zython et merci pour le commentaire !
    Mais faut reconnaitre que je suis assez jaloux de ne pas avoir pu le voir à l’époque de sa sortie. Ca a du etre une véritable expérience :)
    Je ne connaissais pas ce triple vinyle mais l’album Roxy and Elsewhere fait partie de mes préférés, je vais essayer de mettre la main dessus
    J’avais déja conseillé le blog de Zython mais je me permets de rajouter son adresse ici car les bonnes plumes sont rares : http://zythonfrezzer.over-blog.com/

  3. Je suis un fan de tjs et j’aimerai trouver des traduction de ses chansons en français car avec son p…. d’accent j’ai du mal à comprendre
    merci

  4. Je n’ai pas trouvé de site particulier dédié à la traduction de ses paroles. Je peux cependant vous conseiller d’aller sur Zappa Analysis (cité plus haut) pour avoir des explications ou vous rendre sur les forums français qui lui sont consacrés (voir plus haut également).
    Reste sinon la recherche de traductions au coup par coup, via des requetes sur google par exemple.
    Ou pouvez vous rendre sur le site http://lyricstranslate.com/ (l’accès à la base nécessitant la création d’un compte, je ne peux cependant pas vous dire s’il existe beaucoup de traductions disponibles pour Zappa).
    Merci pour votre commentaire en tout cas :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *