Glen E. Friedman : la rébellion dans l’objectif

novembre 28th, 201112:01 @

2


Glen E. Friedman : la rébellion dans l’objectif

It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back de Public Enemy, Check Your Head des Beastie Boys, deux couvertures d’albums tout aussi mythiques que leur contenu. Leur point commun ? Un homme, le photographe Glen E. Friedman, dont l’importance dans la reconnaissance des scènes underground, du hip-hop au punk en passant par le skate, mérite de s’y arrêter un instant.

Fugazi, Black Flag, Ice-T, Dead Kennedys, Minor Threat, Beastie Boys, Run DMC ou Public Enemy : le gratin de la scène punk et hip-hop des années 80. Et des images, forcement collées aux rétines des fans, pour une grande part prises par Glen E. Friedman.

Né en 1962 en Caroline du Nord, il passe sa jeunesse à Los Angeles, où il devient un accro de la planche à roulettes. Déçu par les clichés de skateboardeurs pris par les photographes de l’époque, il est convaincu de pouvoir faire mieux. A 14 ans, il utilise une piscine vide pour immortaliser les exploits de ses amis, les « Dogtown » 1. Des clichés proposés à un journaliste de la revue Skateboarder. Le début d’une carrière.

Parallèlement, Glen E. Friedman va suivre la scène punk-hardcore naissante. Il prendra notamment les premières photos du groupe Black Flag, et produira même le premier album éponyme de Suicidal Tendancies, l’album punk-hardcore le plus vendu de la décennie. Toujours à l’affût, il témoignera également de la naissance du mouvement hip-hop, dont la rébellion et l’esprit « Do It Yourself » constituent pour lui des liens forts avec la scène punk.

Glen E. Friedman est depuis reconnu comme un photographe majeur. Ses oeuvres sont exposées au Experience Music Project Museum à Seattle. Parmi les recueils photos publiés, mentionnons en particulier Fuck You Heroes, reprenant ses clichés les plus connus, et Keep Your Eyes Open, regroupant l’ensemble de son travail avec le groupe Fugazi. Les deux ouvrages sont publiés chez Burning Flags Press.

Edit : A lire également, une interview en deux parties de Glen Friedman par Lauren Quinn sur le site Hi-Fructose

Texte : Gwendal
Photos : Glen E. Friedman

Liens :
Burning Flag Press
Le site Boingboing a également réalisé une série d’articles sur Glen E. Friedman

En bonus, trois morceaux pour se replonger dans l’époque :

Public Enemy – Fight the Power

Beastie Boys – Pass the Mic

Black Flag – Rise Above

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Glen E. Friedman est l’un des producteurs du documentaire Dogtown and Z-Boys, sur les pionniers du skateboard. Une histoire également racontée dans le film Les seigneurs de Dogtown, de Catherine Hardwicke.