Le dessin du jour : Mindmap contre-culture et informatique

mars 13th, 201212:07 @

0


Le dessin du jour : Mindmap contre-culture et informatique

Emporté par mon rythme stakhanoviste de production graphique, j’en avais complètement oublié de vous parler d’un dessin qui fait ma fierté : une mindmap consacrée à l’émergence de l’informatique actuelle grâce aux bouleversements sociaux des années 60 aux Etats-Unis. Heureusement, ma mémoire revenant par intermittence, je profite de ce créneau de lucidité pour vous en causer un peu. Libre à vous ensuite de vous plonger dans cette mindmap et d’en ressortir métamorphosé à jamais. Mais avant cela, changeons de paragraphe.

Voila donc plusieurs mois je m’entête à essayer de combiner dessin et journalisme dans une forme hybride : la mindmap, appelée par chez nous carte heuristique. L’idée est ainsi d’organiser des données de facon visuelle, souvent sous forme d’arborescence et de liens entre éléments, afin  de rendre plus compréhensible la complexité d’un sujet.

Bien évidemment, faire un simple croquis avec des flèches et des bulles n’est pas un défi suffisant pour votre serviteur. D’où l’idée de s’inspirer de mes grands dessins pour donner à chacune des mindmaps une identité graphique propre. Après un test sur Bad Brains foisonnant d’infos et un chouilla bordélique (mais c’est un peu l’esprit du punk dirais-je), j’ai tenté de structurer un peu plus la suivante consacrée au discordianisme.

Aussi, pour cette nouvelle mindmap, j’ai perséveré dans dans cette contradiction entre richesse de l’info et lisibilité. Et c’était pas de la tarte.

Je vous épargne le travail sur les portraits qui, par comparaison avec les précédentes, fut moins important mais, grand dieu, arriver à retenir les informations essentielles sur le sujet fut plus compliqué. Heureusement, j’ai bien été aidé par le livre de John Markoff, journaliste au New York Times, What Dormouse Said: How Sixties Counterculture Shaped Personal Computer Industry, qui m’a servi d’ossature principale.

Cliquez sur l’image pour la regarder en grand format

Comment la contre-culture a t-elle influencé l’informatique telle que nous l’utilisons actuellement – à savoir un assistant personnel qui nous permet de partager avec le monde -, voilà donc le coeur du sujet. Qui vous permettra, je l’espère, de comprendre comment le Mac de Steve Jobs ou le Windows de Bill Gates, qui nous encerclent, n’auraient jamais pu voir le jour. Et vous donnera une image un peu plus humaine de ce peuple de scientifiques en blouse blanche et de nerds.

Je vous laisse donc jeter un coup d’oeil à cette mindmap dans toute sa splendeur, cela m’évitera de paraphraser. Et à bientôt pour un nouvel article et une prochaine mindmap qui, si j’arrive à me foutre assez de coups de pied au cul, devrait être consacrée à un de mes groupes préférés : Fugazi.

Allez en paix.

Texte, dessin : Gwen

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :