Le (tout) petit guide de la musique indienne

octobre 19th, 201110:17 @

6


Le (tout) petit guide de la musique indienne

Si le guide sur le trip-hop pouvait aider un tant soit peu à cerner ce courant musical, en faire de même pour la musique indienne est un pari perdu d’avance. Entre la production pléthorique de Bollywood et la tradition musicale multiséculaire, autant résumer la musique classique sur un post-it. Mais comme votre serviteur aime les causes perdues, voici tout de même quelques sites et artistes qui vous permettront de découvrir un peu mieux cette musique.

Pour avoir un aperçu de la diversité musicale indienne, des sites francophones sont à votre disposition. La musique indienne est un bon site d’introduction aux différents genres musicaux traditionnels. Il propose également une discographie sélective et des liens. Ceux qui souhaitent approfondir le sujet et ont de bonnes bases musicales peuvent se tourner vers le site de Patrick Moutal, qui regorge d’articles poussés ainsi que de vidéos sur les chanteurs et musiciens (Attention, il vous faudra consulter le site via internet explorer, Firefox ne semble pas gérer la présentation).

Autre site d’un passionné qui vous permettra, grâce à sa discographie commentée, de dépasser les artistes les plus connus en Europe (mais pas forcement les plus talentueux). Le site (en anglais) de South Asian Women’s Forum possède également une section regroupant des nombreux articles sur la musique indienne ainsi que des interviews.

Concernant les disques, les collections dirigées par Alain Danielou, indianiste et musicologue, pour le compte de l’Unesco sont plus qu’indiquées.

Mais vous pouvez tout aussi bien écouter directement des morceaux depuis votre ordinateur. Une section du site Surasa vous propose ainsi les premiers enregistrements d’artistes indiens. Le site Papuyar ainsi que l’incontournable Musicindiaonline vous donnent accès également à des milliers d’artistes.

Ceux qui préfèrent éviter des recherches trop fastidieuses peuvent sinon écouter le mix de Loik Dury (qui était en charge de la programmation sur Radio Nova) consacré à l’Inde sur le site Parisdjs. Groovy au possible. Ou tout simplement se brancher sur Fréquence India, une radio francophone dédiée à la musique indienne et de Bollywood.

Impossible d’ailleurs de ne pas faire un petit crochet par ce studio de cinéma mythique, dont la production de comédies musicales, et donc de chansons, a de quoi donner le vertige. Là encore, en embrasser toutes les facettes ici est vain mais l’on peut quand même citer deux des plus grandes chanteuses indiennes, Asha Bhosle et Lata Mangeshkar, dont les chansons se comptent par dizaines de milliers.

Piya Tu Ab To Aaja, tiré du film Caravan avec Asha Boshle prêtant sa voix à Asha Parekh

Aa Dekhen Zara, tiré du film Rocky, Lata Mangeshkar prêtant sa voix à Reena Roy (attention les yeux)

Mentionnons également leur pendant masculin qu’est Mohd Rafi, vedette du playback dans le cinéma indien durant plus de 40 ans.

Et la musique actuelle dans tout ca ? Le premier groupe venant à l’esprit est bien entendu Asian Dub Foundation qui a réussi (en particulier les premiers albums avec le chanteur Deeder Zaman), un parfait mélange de ragga, breakbeat, punk et d’influences indiennes.

Les amateurs d’ambiance atmosphérique se tourneront vers Talvin Singh tandis que les nostalgiques de Public Enemy devraient apprécier le groupe de fusion Fun-Da-Mental. Et si le coeur vous en dit, vous pourrez même dénicher du « Bhangramuffin » ou de l’ « acid bhangra ». Les classiques se prêtent également très bien aux remixes, pour preuve le Yogi de Punjabi MC (disponible dans l’excellente compilation Asian Vibes, aux côtés d’artistes comme Asian Dub Foundation ou Dub Syndicate) :

Edit : A signaler, l’album d’Enduser, Bollywood Breaks. Pour ceux qui sont intrigués par le mélange musique indienne – breakcore, ca se lance juste en bas

Vous voila désormais armés pour aller jusqu’à Katmandou ou Goa. Bonne route !
Texte et dessin : Gwendal
Photo : Michel

En bonus, quand Bollywood adapte Thriller de Mickael Jackson, le mélange est détonant (extrait du film Donga avec l’acteur Chiranjeevi) :

Edit : et j’oubliais de parler de l’excellente compilation Sitar Beat qui mélange funk et musique indienne

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :