Mème pas mal : Benoît Poelvoorde

mars 30th, 20119:34 @

0


Mème pas mal : Benoît Poelvoorde

Nouvel épisode de notre rubrique Mème pas mal, consacré aujourd’hui à Benoît Poelvoorde. Un peu comme pour le papier sur Franquin, ce choix n’est pas évident car l’acteur belge a acquis depuis quelques années une reconnaissance populaire (notamment avec Podium ou Astérix aux Jeux Olympiques). Je vais donc vous éviter un texte exhaustif sur lui 1 et m’attacher plutôt à vous faire découvrir Modèle déposé. Un spectacle qui devrait ravir les fans du Poelvoorde irrévérencieux et délicieusement détestable.

1992 : Benoit Poelvoorde explose avec C’est arrivé près de chez vous, coréalisé avec André Bonzel et Rémy Belveaux. Trash et grinçant, le film acquiert très rapidement un statut culte 2. Et qui se traduira par d’innombrables répliques apprises par coeur par les fans.

Poelvoorde doit cependant confirmer ce succès imprévu. Ce qu’il fera avec talent sur Canal+ avec Jamais au grand jamais en 1996 et surtout Les carnets de Monsieur Manatane, en 1997-1998.

Entre la sortie de C’est arrivé près de chez vous et Canal +, Poelvoorde va cependant avoir le temps de revenir, en 1995, à son premier amour, le théâtre, avec la pièce Modèle déposé, créée avec Bruno Belveaux (frère de Rémy) et Jean Lambert 3 Il me faudra cependant pas loin de dix ans pour apprendre par hasard son existence.

Toujours à l’affut de films à prix bradés, c’est dans une grande surface, coincé entre le dernier Steven Seagal et un nanar d’horreur, que j’ai déniché le DVD du spectacle. 10 euros. Vendu. Ayant pris soin de me procurer au passage de la bière belge, j’ai pu découvrir dans les meilleures conditions ce spectacle. Et je ne fus pas déçu.

Benoit Poelvoorde y campe ainsi le chercheur René Altus, attendant dans un bar sa dulcinée, qui se produit en concert à côté. Et première surprise dès le début de la pièce : la présence d’une partie du public sur scène, en guise de clients du troquet.

Tout le talent de Poelvoorde est alors de savoir jouer tout au long de la pièce avec ces personnages imprévus. Les haranguer, les humilier, les prendre à partie, leur faire des confidences ou les utiliser comme larbins, il ne leur épargne rien. Symbole de ce “calvaire” infligé aux spectateurs : ce brave Philippe. Intimidé et un peu dépassé par la tornade Poelvoorde, sa maladresse en fait alors son meilleur ami et souffre-douleur (“Vous êtes un chic type, Philippe”)

C’est d’ailleurs l’autre plaisir du spectacle : ce personnage de con sublime que Poelvoorde avait commencé à développer dans C’est arrivé près de chez vous. Au Ben prolo succède donc ce chercheur, suffisant, mysogyne, raciste. Un type sujet à des accès de colère aussi imprévisibles que fulgurants. Et en même temps le spectateur ne peut s’empêcher d’avoir une certaine tendresse pour cet homme un peu pathétique.

Pour ceux qui ont ingurgité à multiples reprises ses sketchs sur Canal +, il est de plus amusant de retrouver les idées en germe qui seront reprises avec le personnage de Monsieur Manatane.

Je viens enfin de voir, au cours de mes recherches, que l’acteur belge Renaud Rutten avait repris en 2008 le spectacle Modèle déposé. N’ayant pas vu sa version et connaissant très peu cet acteur, je ne m’avancerai donc pas sur la qualité de ce spectacle, mais je vous recommande de voir ce reportage de FullTV où Renaud Rutten décrit assez bien le personnage de René Altus :

Voir Modèle déposé

Je ne pourrais vous dire si le DVD est encore dénichable en grande surface, cependant sur Amazon ou la Fnac, vous pouvez vous le procurer pour moins de 5 euros. Une somme ridicule en proportion des éclats de rire qui en résulteront.

Sur ce, en vous remerciant, bonsoir.
Texte, dessin : Gwendal

Bonus :
Autre création peu connue avec Poelvoorde, et coréalisé avec Rémy Belveaux et Andrél Bonzel : le court métrage Pas de C4 pour Daniel Daniel, tourné en 1987, juste après C’est Arrivé près de chez vous 4. Le résultat est encore un peu amateur mais vaut largement le coup d’oeil, en particulier les scènes entre Poelvoorde et son fidèle boy Ambroise :

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Pour en savoir plus, je vous recommande cependant ce site qui lui est consacré
  2. Renforcé par son succès accidentel : réalisé en 1986, il faudra attrendre six ans pour qu’il sorte finalement en salles, après avoir été présenté au Festival de Cannes
  3. La pièce sera d’abord jouée pendant trois mois en Belgique en 1995 puis en France pendant six mois supplémentaires.
  4. Ce court-métrage est d’ailleurs visible sur le DVD du film