Mème pas mal : Comically Vintage

janvier 13th, 20126:39 @

6


Mème pas mal : Comically Vintage

Dessiner tous les jours est un sacerdoce. Le corps soumis aux contraintes du travail sur ordinateur, la nécessité de trouver de la musique adéquate pour maintenir la motivation. Une horreur. Mais le pire reste encore de trouver quoi dessiner. Bien sûr j’ai celles qui me sortent de la tête quand je suis coincé dans une pièce avec des gens 1, mais, comme ces occasions sont de plus en plus rares en ce moment, le stock s’épuise. Il faut alors y remédier par l’exploration des internets. A la recherche de l’image que je pourrai m’amuser à plagier restaurer pendant de longues heures au coin du feu. Et voici qu’après avoir fait le tour du chouette site Women Snakes and Stalkers ou récolté quelques dessins de Kirby, je suis tombé il y a peu sur Comically vintage. Et depuis je suis accro.

« Pourquoi suis-je incapable d’arrêter de t’aimer ? » Légende Comically Vintage : « L’hypnose. L’amour garanti ou vous êtes remboursé. »

Comically vintage, voila l’exemple parfait de l’utilisation de Tumblr, plate-forme au nom imprononçable qui permet à tout un chacun de faire du micro-blogging. A savoir poster de courts mèmes, sous la forme d’un texte, d’une vidéo ou d’une image. Créé en 2007, Tumblr compte désormais plus de six millions d’utilisateurs et l’une de ses meilleures conséquences est la multiplication de blogs ultraspécialisés. Du film de ninja au mouvement skinhead, on trouve ainsi des banques de données thématiques d’une richesse insoupçonnée 2.

Mais comment puis-je essayer de lui mettre la main dessus s’il ne voit pas de différence entre moi et les autres filles du bureau ? ». Légence Comically Vintage : « Le guide Comically Vintage du succès pour la romance au travail : y aller en sous-vêtements. »

Or, pour un dessinateur qui a entrepris de se lancer dans la restauration de case de comics, quoi de mieux que de tomber sur Comically Vintage, un tumblr spécialisé dans leur archivage ? Vous le présenter ? Certainement. Créé en mai 2009 par Mariposima et Vruz, deux “paléobédéologues” comme ils aiment à s’appeler, Comically Vintage archive sur plus de 500 pages des cases de comics américains, principalement des années 40-50-60, et compte désormais une communauté de plus de 20 000 lecteurs.

« Il n’y a donc personne qui veut de moi ? » Légende Comically Vintage : « Le meilleur moyen de ne pas la trouver : rester dans sa chambre et se regarder dans un miroir. »

Mais ce qui fait tout le charme de Comically Vintage, outre sa merveilleuse base de données, c’est le choix des cases de comics et le regard que nous portons sur elles, plus de 50 ans après. En grande partie issues des comics destinés à un public féminin 3, ces cases sont marquées par les stéréotypes de l’époque. Et le sexe faible d’y être bien souvent décrit comme une pauvre petite chose, prête à fondre en larmes au moindre coup de vent, prise dans l’étau du conformisme qui doit faire d’elle la femme parfaite et obnubilée jusqu’à l’obsession par sa quête du prince charmant.

Légende Comically Vintage : Parfois vous savez tout de suite quand une rencontre à l’aveugle (blinddate) ne va pas marcher… »

Déjà comiques en tant que telles, ces cases sont de plus, grâce au talent de nos deux paléobédéologues et de leurs lecteurs, accompagnées de légendes lapidaires, souvent salaces mais pas que. Et certaines situations banales de devenir ainsi totalement surréalistes, comme avec ce mystérieux Dick, qui fait tourner la tête de ces dames.

N’hésitez donc pas à aller y faire un tour ainsi que sur ma galerie Flickr où j’ai rassemblé les dessins restaurés jusqu’à présent. Et, si d’aventure vous trouvez une case qui mérite le détour, faites m’en part. J’aurai toujours de la place pour quelques uns dans ma liste de dessins à refaire :)

Site : Comically Vintage
Et suivez également les nouveaux posts sur Facebook et Twitter

Textes, dessins : Gwen

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Le dessin, qui permet de fixer autre chose que les gens, est un très bon moyen d’éviter d’avoir à causer.
  2. Et il faudra que j’en fasse une liste plus précise un de ces quatre. Mais je crois l’avoir déjà dit. La vieillesse est un naufrage.
  3. Les love ou romance comics, créés dans l’après-guerre par Joe Simon et Jack Kirby