Mème pas mal : David Rodigan

février 11th, 201112:56 @

6


Mème pas mal : David Rodigan

A force de m’écouter en boucle des mixes ragga jungle quand je dessine, un nom, et une voix, trainaient dans ma tête depuis un moment. “Radigan”, “Rodigan” : un truc dans le style. Et c’est reste stocké dans un neurone. Jusqu’à ce que tombe sur un article de l’excellent blog Dangerous Minds. Fiat lux ! C’était donc lui : David Rodigan. 60 balais. Une gueule d’expert comptable ou de nerd 1. Etrange. Mais dès qu’il a un micro en main, ce Bruce Banner à lunettes devient l’Incroyable Hulk. Voix de rasta, corps en pleine frénésie et surtout une sélection de morceaux reggae, ragga ou dancehall qui décrochent la mâchoire. Présentation.


Des effets spéciaux à rendre jaloux James Cameron.

Tant qu’à faire de la métaphore, David Rodigan, ce faux Anglais (né en Allemagne d’un père écossais et d’une mère irlandaise) est tombé ado, tel Obélix, dans la marmite de la musique jamaïcaine. A commencer par le ska qui émerge dans les années 60. Les morceaux des Skatalites, de Prince Buster ou le tube de Millie Small le retournent tellement qu’il n’aura plus de cesse de découvrir cette musique.

Et surtout de la faire connaitre au public, avec des émissions régulières qu’il animera sans discontinuer à partir de 1978, via Radio London (Reggae Rockers), Capital Radio (Roots Rockers) ou Kiss 100, sa radio actuelle. Du haut de ses 40 ans de passion, David Rodigan est ainsi devenu une véritable encyclopédie de la musique jamaïcaine. Et, tel un John Peel ultra spécialisé, il a une part non négligeable dans sa reconnaissance.

Mais le plus jouissif avec David Rodigan, c’est quand il sort son artillerie musicale lors des sound clashes (affrontements de sounds systems nés dans les années 50 en Jamaïque). Sélection de qualité, dubplates exclusifs et personnalisés, une sacrée présence sur scène : David Rodigan met le feu au plancher à chacune de ses apparitions. Pour le plus grand plaisir de nos oreilles (et nos pieds pour les sportifs)

A lire:
Une interview, en français, très intéressante sur le site Reggae France, un papier général, en anglais, sur Culture Reggae et, si vous avez le temps regardez cette interview vidéo de Fact TV.

Ecouter
Vous pouvez retrouver les émissions de David Rodigan sur son site officiel ou celui de la radio Kiss. Et je vous conseille aussi de jeter un coup d’oeil au top 10 reggae et dancehall de l’année 2010 qu’il propose sur Wax Poetics.

Pour les plus accros, il est possible de vous procurer des enregistrements de ses clashes sur le forum de Drum&bassArena ou acheter ses albums sur DJ14k (Edit : le site vient malheureusement de fermer). Et enfin, de facon plus générale, pas mal de clashes sont disponibles sur Dancehall Revival.

Allez, je vous quitte sur un round de l’UK Cup Clash pour admirer l’artiste à l’oeuvre

En vous remerciant

Dessin, texte : Gwendal

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Egalement acteur, il jouera des petits rôles dans les séries Doctor Who et The Mysterious Planet.