Mème pas mal : Jack Kirby

octobre 27th, 20118:58 @

9


Mème pas mal : Jack Kirby

Mème pas mal consacré cette semaine à un dessinateur que j’adore : Jack Kirby 1. Le papa, avec Stan Lee, de super-héros aussi célèbres que Hulk, Iron Man, Thor, Les Quatre Fantastiques, les X-Men et j’en passe 2. Ma connaissance du bonhomme était limitée par rapport mes autres dieux que sont Gotlib (qui devrait avoir un ptit hommage sur ce blog bientot. Il le faut.) ou Franquin, je serai cependant bref. Mais ca tombe bien, c’est l’esprit de cette rubrique.

Galactus

Point de laïus sur Jack Kirby, sa vie, son oeuvre ici,  je vous laisse plonger dans ma petite sélection de liens ci-dessous pour cela. Mais en dehors de son trait plein d’énergie et si caractéristique 3, c’est sa créativité qui impressionne.

X-51

Un rythme de travail proche d’un Tezuka, une utilisation de la planche révolutionnaire pour l’époque (qui n’est plus une simple succession de cases comme dans les comic strips)  que n’aurait pas renié Fred, des personnages mythiques comme Thor ou Captain America qui traversent les décennies (voir à ce sujet les films sortis en 2011) : tout cela fait de Kirby une référence incontournable de la BD américaine.

Le Surfeur d’Argent

Certes,  les grincheux diront que cela ne constitue pas une périphérie dans le monde du comics. Et je ne saurai leur donner Thor 4 tort. Mais pensons à tous ces gens qui viennent en foule, subjugués, sur ce blog et qui ne connaissent pas les charmes de la bande dessinée yankee. Mission pour moi est de ne pas les laisser dans l’ignorance.

Change (pas l’origine de la case en tête, mes confuses)

Alors sachons briser les règles de temps à autre, et s’en réferer aux joies du chaos. Surtout quand on tombe sur un chic type comme Kirby, qui me permet d’occuper mes longues soirées d’automne à retracer ses dessins.

Kirby sur le Net

Pour la bio brute, hors Wikipedia, vous pouvez lire cette bio (en français) sur SF Story ou celle (en anglais) de l’éditeur Jim Vadeboncoeur Jr  5 et, pour les passionnés, ce blog consacré au « King of Comics » (ainsi qu’à Wally Wood, autre grand dessinateur américain).

Monstres tirés de la série Captain Victory

A conseiller sinon, cet intéressant podcast sur Comicsblog qui lui est dédié (le dossier commence à ⅕ du temps grosso modo) et le livre Les apocalypses de Jack Kirby par Harry Morgan et Manuel Hirtz chez l’éditeur Les Moutons électriques.

Si vous avez quelques minutes à perdre, deux petits documentaires sont visibles sur Youtube  :

Et n’oubliez pas d’aller faire un tour sur Jack Kirby Museum qui recense à peu près tout ce qui le concerne.

Sur ce, je vous salue bien bas, et le si coeur vous en dit, vous pouvez aller admirer d’autres restaurations de dessins de Kirby ici

Dessins (d’après Jack Kirby) et texte : Gwen

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Le lecteur attentif l’aura d’ailleurs remarqué
  2. Mais n’oublions pas Galactus !
  3. Et plaisant à retracer en vectoriel
  4. Huhu
  5. Ca c’est du blaze !