Osamu Tezuka : Histoires pour tous. Et pour la vie

Astro le petit robot, le Roi Léo : deux dessins animés qu’ont pu découvrir les Français dans les années 80. Deux héros dont la renommée a dépassé le Japon mais qui ne constituent que la partie émergée du travail de leur créateur,Osamu Tezuka. 150 000 pages de BD, 7 000 histoires, de quoi donner le vertige à tout lecteur de BD. Et l’embarras du choix pour celui qui souhaite découvrir cet auteur. Heureusement, la publication chez Delcourt d’Histoires pour tous, courtes histoires compilées en 13 volumes, est la parfaite introduction pour pénétrer dans l’univers d’un des plus grands mangaka.

31 mai 2011

DJ Yoda: les platines ont trouvé leur maitre Jedi

Ray Charles tapant un boeuf avec Run DMC, Police flirtant avec Shirley Bassey, la Marche impériale de Star Wars scratchée, de la jungle mêlée à de la folk et suivie par du jazz, le tout entrecoupé d’extraits de Ghostbusters ou Retour vers le futur… Toutes ces rencontres improbables seraient elles dues à votre lecteur audio bloqué en mode aléatoire, alors que la télévision est restée allumée ? Non, vous avez seulement eu le bonheur de lancer un mix de DJ Yoda, l’un des DJ actuels les plus inventifs et qui, à l’instar des Beastie Boys, n’oublie jamais d’y incorporer une bonne dose d’humour.

23 mai 2011

Mème pas mal : Henri Laborit

Nouveau Mème pas mal consacré aujourd’hui au professeur Henri Laborit, pionnier dans le domaine des neurosciences. Un peu redondant diront les fidèles de Centrifugue car j’en avais déja parlé dans le guide sur Timothy Leary. Mais je ne résiste pas à faire un petit papier spécialement adressé à ce chic type qui, en alliant pédagogie et profondeur, nous en apprend plus sur l’intérieur de notre crâne. Et nos comportements soi-disant si rationnels. En route pour l’IRM.

16 mai 2011

L’odyssée numérique d’un assoiffé d’images : la restauration d’art

Nous avions perdu la trace du Roux errant voici quelques temps. Aux dernières nouvelles il en était à recenser les sources sonores présentes sur les internettes. Mais voila qu’une missive, remise ce matin par cavalier du Pony Express, nous en apprend un peu plus sur son périple. Les oreilles martyrisées par les genres musicaux les plus improbables, celui-ci a décidé de ruiner cette fois ses rétines dans une quête tout aussi épique : restaurer des oeuvres d’art. Une noble entreprise que je vous laisse découvrir en publiant l’intégralité de ce courrier.

12 mai 2011

Balade dans la galaxie Beastie Boys (1/4)

Septembre 2010. Ce mois aurait du être l’acmé de votre serviteur. Pensez donc : la sortie de Hot Sauce Comitte, le nouvel album du plus grand groupe du monde : les Beastie Boys. Sa sortie en 2009 avait déja été décalée. Et voici qu’ils nous refont le coup. Pas avant 2011 les amis. Motif : Le Crabe s’était invité dans la gorge de l’ami Adam Yauch. Oui, bon, ca passe pour cette fois… Mais le fan est en droit de se demander qui donnera au monde sa dose vitale de samples et de beats imparables. Comment survivre d’ici la ? Et bien amis, rassurez vous : j’ai la solution. Faire une balade dans la galaxie Beastie Boys. Un univers gigantesque, aux astres multiples et empli d’univers parallèles. De quoi largement s’occuper d’ici à l’année prochaine. Décollage.

9 mai 2011

Golgo 13 : en silence et en douceur

142 volumes en 40 ans, 130 millions d’exemplaires vendus, c’est peu dire que Golgo 13 est une des mangas les plus connues au Japon. Mais malgré l’enthousiasme des lecteurs français pour la manga en général, ce titre de Takao Saito reste, à tort, encore inconnu du grand public. Un oubli réparé par la publication de deux énormes tomes (plus de 1300 pages chacun!) chez Glénat, regroupant les histoires les plus appréciées.

9 mai 2011

Douceur et volupté du hardcore

chorale.jpgLa rage a beau être une des bases du punk-hardcore, cela ne consiste pas (seulement) à taper comme un damné sur son instrument. On peut en effet garder la classe et ses neurones en état de marche. Après avoir fouillé dans mon abondante et bordélique discographie, voici donc quelques perles qui (je l’espère) se démarquent par leur subitilité.

13 avril 2011