Dr Dre ou le remède par le Beat (3/5) : vers l’infini et au-delà (1996-2003)

Chers lecteurs, bonjour ! Ici, à Centrifugue, on aime faire les choses bien. Ce qui demande un temps certain afin de pouvoir fouiller les tréfonds du net, croiser les sources ou boire une bière. Suivant ce principe, mon estimé confrère Moyenman s’est attelé, il y a quelques mois déjà, à dresser le portrait de Dr Dre, son idole. Après deux premières parties qui ont réussi – exploit ! – à me faire apprécier le hip hop West Coast, voici donc la suite de cette chanson de gestes qui s’attarde cette fois sur son label Aftermath Entertainment, sa collaboration avec Eminemen ou son chef-d’oeuvre, Chronic 2001. Mais je m’esquive, et laisse la place au spécialiste du groove. C’est à vous, Moyenman !

6 septembre 2012

Back to California : It’s bwitology time !

Chers amis, bonjour ! Comme promis, le compte-rendu du trip californien sera placé aujourd’hui sous le signe de la bwitologie. J’ai en effet eu la chance lors de ce voyage de croiser le chemin du professeur Graznok à San Francisco, alors qu’il revenait d’une expédition au Yucatan. Un peu contrit de ne pas avoir donné de nouvelles depuis plusieurs mois, il a accepté de traquer avec moi les spécimens californiens dignes de figurer dans sa discipline. Et voici donc le fruit de ces recherches, le tout illustré de magnifiques clichés de votre serviteur.

23 août 2012

Le dessin du jour : l’autorestauration

Avouez que ce n’est pas banal, chers lecteurs : voila quelques mois, j’avais créé cette rubrique du dessin du jour. Mais, pour une raison qui m’échappe encore, elle se retrouvait un peu à l’abandon. Un comble pour celui qui n’a de cesse d’aligner dessin sur dessin ! C’est donc plein de détermination que je m’apprête à relancer la machine avec un papier consacré à rien moins que l’autorestauration.

16 août 2012

Mème pas mal : Henri Guillemin

Un mème pas mal express consacré à l’historien Henri Guillemin, découvert par hasard en regardant la dernière émission d’Arrêt sur images consacrée au blogueur Etienne Chouard (émission que je conseille au passage si vous êtes abonnés). Un chic type qui vous fait revoir l’histoire officielle sous un autre angle. Et c’est plutôt salutaire.

12 août 2012

Back to California : de fresques en fresques

Chers lecteurs, foin de salutations distinguées s’étalant sur des lignes et des lignes aujourd’hui. Mais bonjour quand même. Et passons directement à la suite de ce compte-rendu californien qui sera, comme le précédent, consacré à cette chère culture urbaine. Point de stickers cette fois cependant mais des fresques murales, appelées également tags ou graffs chez les experts.

8 août 2012

Va et regarde : Et n’en ressors pas indemne

Un petit article pour une énorme claque cinématographique. Retitré Requiem pour un massacre dans notre contrée, Id i smotri (Va et regarde) d’Elem Klimov (1) fait partie de ces expériences rares, qui vous laissent abasourdi plusieurs minutes après la fin du générique. Et vous grave des images à jamais dans la tête. En nous plongeant durant plus de deux heures aux cotés de Florya, gamin naïf qui rêve de lutter aux côtés des partisans russes, le réalisateur nous invite à ressentir l’horreur de la guerre. Et plus particulièrement l’un des épisodes peu connus de la Seconde guerre mondiale : la Shoah par balles. Eprouvant mais indispensable.

18 juillet 2012

Back to California : Modesto, mon amour

Chers lecteurs, bonjour ! Je vous évite cette fois les dégoulinantes excuses sur la parution chaotique d’articles, car cela risque de devenir lassant à force. Mais que voulez-vous, entre lancer un magazine, devenir un artiste total et se refaire l’intégrale des films de Pierre Richard avec mon confrère Youen, ca laisse peu de temps pour le prix Pulitzer ! Et surtout j’ai trouvé une super idée qui va m’occuper une partie de cet été (pourri) : causer un peu de ce trip en Californie, qui m’avait déjà éloigné de vous plusieurs semaines. Certains objecteront que faire ça deux mois après, c’est un peu du foutage de gueule. Ce à quoi je répondrai que c’est justement tout le principe et l’intérêt de la chose [ref]Me donnant ainsi une excuse pour toute faite afin d’avoir pris tant de temps pour me lancer[/ref] ! Deux mois après, que reste t-il en effet de ce voyage ? Quelles images, quels moments mon cerveau a t-il choisi de garder imprimés ? Aussi débutons cette expérience unique de compte-rendu différé dans le temps par ma visite de Modesto, et ma rencontre avec un chic type : Warren Strokes. Zou !

8 juillet 2012