→ Subscribe


Browsing Tag »bad brains«

All Go No Slow : la voix des fans de punk-hardcore →  octobre 24, 2011

Tous les dimanches depuis maintenant 5 ans, Mike, un fan américain de punk-hardcore, distille sur Internet son émission de radio faite à la maison : All Go No Slow. Soit désormais plus de 185 épisodes d'environ 45 mn dévolus à ce genre musical peu médiatisé mais qui, depuis plus de 30 ans, résiste à l'oubli et se reinvente constamment grâce à la passion qui anime des amateurs. Rencontre. (NDR : les phrases entre crochets dans l'interview ont été rajoutées dans un but d'explication et/ou de précision)

Grunge, le son de la génération X (1985-1995) : les influences musicales →  septembre 21, 2011

Deuxième partie de la chronique consacrée au grunge lancée cet été et, chers lecteurs de Centrifugue, place cette fois aux influences musicales qui ont sculpté ce mouvement plein de rage, de desespoir et de bière tiède. Mais je laisse ma place à mon estimé confrère Croquemart, aka Ston3r, qui a prouvé ces dons de guide à l'oreille perçante et aux phrases délicatement chantournées. Allez hop, je m'efface, et place au spécialiste.

Balade dans la galaxie Beastie Boys (1/4) →  mai 9, 2011

Septembre 2010. Ce mois aurait du être l’acmé de votre serviteur. Pensez donc : la sortie de Hot Sauce Comitte, le nouvel album du plus grand groupe du monde : les Beastie Boys. Sa sortie en 2009 avait déja été décalée. Et voici qu’ils nous refont le coup. Pas avant 2011 les amis. Motif : Le Crabe s’était invité dans la gorge de l’ami Adam Yauch. Oui, bon, ca passe pour cette fois... Mais le fan est en droit de se demander qui donnera au monde sa dose vitale de samples et de beats imparables. Comment survivre d’ici la ? Et bien amis, rassurez vous : j’ai la solution. Faire une balade dans la galaxie Beastie Boys. Un univers gigantesque, aux astres multiples et empli d’univers parallèles. De quoi largement s’occuper d’ici à l’année prochaine. Décollage.

Skindred : le métal dans le sang et les dreads au vent →  avril 28, 2011

Skindred, ou l'union improbable entre reggae et métal. Un mariage qui a pourtant l'intérêt de provoquer des étincelles de créativité. A l'instar de Soulfly ou System Of A Down, le groupe gallois est une bouffée d'air frais dans le genre très codifié du métal.