Voyage psychédélique dans l’univers de Timothy Leary (3/4)

Beatnik, hippie, psychédélisme : cette troisième partie du guide consacré à Timothy Leary est, probablement, celle qui parlera au plus grand nombre, tant nos mémoires sont pleines de ces images. Après vous avoir brossé une bio express et m’être attardé sur ses influences, il est temps en effet de parler de son heure de gloire, à savoir les années 50-60. A la fois pionnier de l’exploration du cerveau, passeur dans le domaine artistique, icône pop puis victime sacrificielle, le personnage de Timothy Leary permet de brosser la naissance de la contre-culture aux Etats-Unis. Suivez la vague !

22 mai 2013

Voyage psychédélique dans l’univers de Timothy Leary (2/4)

Deuxième partie de ce guide consacré à l’univers psychédélique de Timothy Leary. Après avoir présenté rapidement le bonhomme la dernière fois, tentons ici de replacer cet iconoclaste dans l’histoire des idées. Tâche ardue que celle ci car ses influences sont nombreuses (du culte égyptien d’Isis au psychologue Carl Jung en passant par la philosophie orientale) et complexes. Point question ici de vous faire une présentation détaillée de chacune des influences de Timothy Leary mais cela devrait, j’espère, vous donner une image un peu plus fidèle que celle de simple prédicateur du LSD qui l’a rendu célèbre. Plongée dans l’espace et le temps.

3 mai 2013

Bwitologie : le centipède

Après une quête ô combien périlleuse à travers la jongle, mais également chez vous, derrière vos plintes, le Professeur Graznok est enfin de retour pour sa rubrique de bwitologie. Oui ! Cette nouvelle rubrique que vous attendiez tous, les yeux scintillants de cette soif de savoir qui fait les futurs chomeurs bac +4 de notre pays. Nous avions vu l’entêté boeuf musqué et le hargneux carcajou, aussi faisons place à un autre animal étrange : le centipède, le scolopendre, le chilopode, le myriapode ou, pour faire simple, le mille pattes. Au gré des segments de cet article, vous découvrirez ainsi cette bêêête, capable de casser la gueule à des chauve-souris, de servir de puissant enchantement ou de vous mener vers les mondes souterrains (ou engloutis, c’est selon). Pose tes deux pieds en canard, c’est (la chenille) le centipède qui (re)démarre !

5 mars 2013

Bwitologie : yokai, bakemono et autres monstres japonais

Cela faisait un moment que je n’avais pas reparlé du Japon. Or, tout comme croiser les effluves, c’est mal. Une faute désormais réparée avec un petit sujet sur les yokais. Un terme un peu fourre-tout qui regroupe esprits, démons et autres monstres propres à la culture animiste japonaise. Pas de description exhaustive ici, mais plutot une invitation à la rencontre de ces bêtes étranges, que cela soit par la fenêtre du web, du dessin ou du cinéma. Ikimasho!

10 janvier 2013

Bill Murray : cinq films pour cerner le génie

Lost in Translation, Un jour sans fin, SOS Fantômes, Broken Flowers, La vie aquatique. Points communs : deux. Des films excellents. Et Bill Murray joue dedans. De là à en déduire que Bill Murray est excellent, c’est un pas que je franchis allègrement, aidé par mon enthousiasme et mes jugements aussi hâtifs que tranchés. Mais comme nous sommes sur Centrifugue, je laisserai à plus talentueux que moi le soin de vous parler de ces films. . Et votre serviteur de se lancer ainsi dans la présentation de cinq autres longs-métrages méconnus, à tort ou à raison, mais qui nous en apprennent beaucoup sur un grand monsieur au talent aujourd’hui reconnu.

16 octobre 2012

Catch et cirque : un article graphique

Chers lecteurs, cela m’aura pris du temps mais, aujourd’hui, prenant mon courage à deux mains, je me dois de vous faire une confession. J’aime… le catch. Je vous vois déjà, votre regard consterné et légèrement peiné. Vous demandant comment un être d’une telle qualité a t-il pu sombrer dans le culte de cette pratique réprouvée par la morale. Et ce allant même jusqu’à passer plusieurs semaines à réaliser un article graphique sur ce sujet. Comment ? Pourquoi ? Est-ce transmissible ? Est-ce curable ? Vous le saurez après ces quelques messages publicitaires.

20 septembre 2012

Dr Dre ou le remède par le Beat (3/5) : vers l’infini et au-delà (1996-2003)

Chers lecteurs, bonjour ! Ici, à Centrifugue, on aime faire les choses bien. Ce qui demande un temps certain afin de pouvoir fouiller les tréfonds du net, croiser les sources ou boire une bière. Suivant ce principe, mon estimé confrère Moyenman s’est attelé, il y a quelques mois déjà, à dresser le portrait de Dr Dre, son idole. Après deux premières parties qui ont réussi – exploit ! – à me faire apprécier le hip hop West Coast, voici donc la suite de cette chanson de gestes qui s’attarde cette fois sur son label Aftermath Entertainment, sa collaboration avec Eminemen ou son chef-d’oeuvre, Chronic 2001. Mais je m’esquive, et laisse la place au spécialiste du groove. C’est à vous, Moyenman !

6 septembre 2012

Mème pas mal : Benoît Poelvoorde

Nouvel épisode de notre rubrique Mème pas mal, consacré aujourd’hui à Benoît Poelvoorde. Un peu comme pour le papier sur Franquin, ce choix n’est pas évident car l’acteur belge a acquis depuis quelques années une reconnaissance populaire (notamment avec Podium ou Astérix aux Jeux Olympiques). Je vais donc vous éviter un texte exhaustif sur lui et m’attacher plutôt à vous faire découvrir Modèle déposé. Un spectacle qui devrait ravir les fans du Poelvoorde irrévérencieux et délicieusement détestable.

30 mars 2011

L’Oeil du cyclone : le troisième oeil cathodique

Petit break avant la quatrième partie de mon dossier spécial Timothy Leary mais restons dans la domaine du psychédélisme avec une émission qui a marqué durablement votre serviteur : L’Oeil du cyclone. Diffusée sur Canal + dans les années 90, cette émission peut se targuer d’être, encore aujourd’hui, l’une de plus originales qui soit dans le PAF. Variété des sujets traités, réalisation inventive, ton décalé : L’Oeil du cyclone fut une ouverture prodigieuse pour nombre de téléspectateurs, un précurseur en France d’Internet. Retour donc sur cette bouffée d’air frais cathodique, avec les témoignages de deux des créateurs de cette émission : Alain Burosse et Jérôme Lefdup. Abibibibiiiiiiiiii !

1 mars 2011