→ Subscribe


Browsing Tag »dessin«

Franquin : les faces (un peu) cachées du maître de la BD →  mars 13, 2013

Nouvelle entorse à la périphérie avec un article consacré à l’un des plus grands dessinateurs (de BD) que la terre ait portée : André Franquin. Pour ma défense, j’ajouterai que ne pas en avoir parlé avant est encore plus scandaleux. Voila un chic type dont l’oeuvre m’a accompagné depuis que je suis en âge de lire. Et dont la lecture des Idées noires à l’âge de 10-11 ans a dû grandement contribuer à l’état mental qui caractérise votre serviteur. A l’image du précédent papier sur Joe Dante, je ne serai pas rat en vous donnant quelques liens plus généraux à la fin, mais seront traités ici quelques aspects moins connus du créateur des inusables Gaston et Spirou. Au menu : du Trombone illustré, des albums peu connus du héros sans emploi, du Gotlib, une pointe de sexe (vaut bien vivre) et du cinéma. Houba ! Houba !

Le dessin du jour : Vous avez un motif ? →  mars 7, 2013

Superbes lecteurs de Centrifugue, bonjour à vous ! Toujours plus ou moins la panne sèche niveau journalisme total (même si je n’irais pas encore à dire, comme Steven, que c’est totalement con) mais, comme je suis une personne à l’éthique irréprochable, je me décide à pianoter cet après-midi, histoire de vous donner des nouvelles. Car l’apathie apparente de ce site cache en effet l’ébullition de ma galerie Flickr, bien planquée dans la colonne de droite. Je continue en effet de faire mumuse et d’appuyer sur tous les boutons d’Illustrator. Et, il y a quelques semaines de cela, j’ai même découvert de fantabuleuses possibilités pour satisfaire mon dessin compulsif. Mais je détaillerai tout ca dans le prochain paragraphe

Bwitologie : yokai, bakemono et autres monstres japonais →  janvier 10, 2013

Cela faisait un moment que je n’avais pas reparlé du Japon. Or, tout comme croiser les effluves, c’est mal. Une faute désormais réparée avec un petit sujet sur les yokais. Un terme un peu fourre-tout qui regroupe esprits, démons et autres monstres propres à la culture animiste japonaise. Pas de description exhaustive ici, mais plutot une invitation à la rencontre de ces bêtes étranges, que cela soit par la fenêtre du web, du dessin ou du cinéma. Ikimasho!

Daria : ma misanthrope bien-aimée →  décembre 28, 2012

Ah, Daria. Une héroine qui accompagna moults gens dans cette période frustrante qu’est l’adolescence. Cynique, sarcastique, imperméable à la futilité. De quoi tomber amoureux. Ou du moins vouloir aborder cette série animée ici, sur Centrifugue. Le doute m’a taraudé longtemps car Daria, diffusée sur MTV, bénéficie d’une célébrité certaine (du moins chez les plus de 25 ans) et, à ce titre, n’est pas à proprement parler un sujet “périphérique”. Cependant, après m’être enfin enquillé l’intégralité des épisodes (et dans le bon ordre), la qualité de la série m’a définitivement convaincu : féminisme, témoignage sur l'ultime génération X des années 90 et influences artistiques sont autant de points sur lesquels s’attarder un instant. Hey ! Ho ! let's go !