→ Subscribe


Browsing Tag »yokai«

Bwitologie : la loutre →  mai 27, 2014

Le propriétaire de ce blog étant actuellement sujet à des hallucinations le faisant voir Timothy Leary partout, le professeur Graznok a bien voulu retarder une expédition en Palombie le temps qu’il se repose. Spécialiste émérite en bwitologie, il en profite aujourd’hui pour nous entretenir d’une bêêête ô combien incontournable : la loutre. Celle-ci est en effet considérée par tous les spécialistes comme l’animal le plus cool de la Création. Après vous avoir présenté brièvement cette bêête, ses us et coutumes ainsi que sa symbolique, le professeur Graznok vous expliquera comment la loutre surclasse ses rivaux. Alors suivons ses traces !

Bwitologie : yokai, bakemono et autres monstres japonais →  janvier 10, 2013

Cela faisait un moment que je n’avais pas reparlé du Japon. Or, tout comme croiser les effluves, c’est mal. Une faute désormais réparée avec un petit sujet sur les yokais. Un terme un peu fourre-tout qui regroupe esprits, démons et autres monstres propres à la culture animiste japonaise. Pas de description exhaustive ici, mais plutot une invitation à la rencontre de ces bêtes étranges, que cela soit par la fenêtre du web, du dessin ou du cinéma. Ikimasho!

Bwitologie : le requin (1/2) →  août 29, 2011

Mes chers enfants, bonjour ! Je sais que je vous ai manqué depuis le temps. Mais comprenez qu’un expert comme le professeur Graznok, titulaire de la chaire de bwitologie, est un homme occupé. Je reviens ainsi tout juste d’une observation de la galinette cendrée et, à peine mes jumelles posées, voici que le besoin se […]

L’odyssée numérique d’un assoiffé d’images : la restauration d’art →  mai 12, 2011

Nous avions perdu la trace du Roux errant voici quelques temps. Aux dernières nouvelles il en était à recenser les sources sonores présentes sur les internettes. Mais voila qu’une missive, remise ce matin par cavalier du Pony Express, nous en apprend un peu plus sur son périple. Les oreilles martyrisées par les genres musicaux les plus improbables, celui-ci a décidé de ruiner cette fois ses rétines dans une quête tout aussi épique : restaurer des oeuvres d’art. Une noble entreprise que je vous laisse découvrir en publiant l’intégralité de ce courrier.