West Coast Hip hop vs East Coast Hardcore Round 4

juillet 30th, 20118:05 @

0


West Coast Hip hop vs East Coast Hardcore Round 4

Suite à un bourrage d’urnes digne de George W. Bush en Floride, mon aimable confrère Moyenman a transformé ma victoire inévitable en un match nul. Technique minable au demeurant mais, dans ma grandeur d’âme (et de taille 1), je sais éviter les conflits inutiles. Alors passons à ce quatrième round 2 de notre flamboyante confrontation sonique !

Vous connaissez désormais les règles (Sinon c’est par ici), aussi venons en au coeur du problème : Moyenman vous ment. Moyenman vous spolie gentes demoiselles ! Non, vous n’êtes pas obligées de vous abaisser à vous trémousser devant un bodybuilder avec son bouc et ses chaines en toc. Vous valez mieux que ca. Ce qu’il vous faut c’est un type sensible, un peu romantique, torturé. Et avec un mèche de cheveux négligée sur le front.

Bref vous avez besoin de Guy Picciotto (à gauche sur la photo) :

Bon, ca lui arrive de s’emporter un peu sur scène mais il est sympa comme tout.

Guy Picciotto donc. Autre tête chantante du meilleur-groupe-du monde-s’il-n-y-avait-pas-les-Beastie-Boys : Fugazi. Groupe dont jamais déja pu vous entretenir.

Et comme c’est (enfin) l’été, quoi de mieux que de vous proposer un morceau de Rites of Spring, un des premiers groupes de Guy Picciotto, enregistré en plein Revolution Summer de 1985. Morceau qui démontre avec maestria que derrière la mèche de cheveu rebelle, il y aussi un petit coeur qui bat.

Voici donc pour vous, mesdemoiselles, la version live pour vous pâmer et pousser des cris de belette :

Et pour vous, messieurs, la version studio, un peu plus burnée (mais avec un petit coeur qui bat aussi)

Et on oublie pas de voter !

Texte, dessin : Gwendal
Photo : Glen E. Friedman

Pendant que vous y êtes, lisez aussi :

Notes:

  1. Oui je sais, on a dit pas les vêtements, le physique et les mamans
  2. Même si j’ai au final remporté ce 3e round, cela va sans dire